Skip to content

Épidémiologie et principaux pathogènes

 

Du rapport sur la surveillance des bactériémies publié par le CCLIN Ouest (Résultats – Année 2010)  se dégagent un certain nombre de caractéristiques :

  • L’âge moyen des patients est de 68 ans et ne varie que peu selon le sexe ;
  • La plupart des bactériémies (69%) ont été observés en court séjour (services de chirurgie, médecine, gynécologie et obstétrique, pédiatrie et réanimation) ;
  • 53,4% sont communautaire et 43,8% est d’origine nosocomiale ;
  • La porte d’entrée urinaire est la porte d’entrée la plus courante (28%). Les portes d’entrée digestive et pleuro-pulmonaire représentent 29% des bactériémies. La porte d’entrée « dispositif intra-vasculaire » regroupant les portes d’entrée cathéter central, cathéter périphérique, chambre implantée et autres cathéters représente 11% des portes d’entrée. (Tableau 2)
  • Parmi les bactériémies ayant une porte d’entrée pleuro-pulmonaire ou urinaire, 24,4% ont un dispositif invasif présumé en cause : intubation et trachéotomie, présence d’une sonde.
  • La létalité à 7 jours est de de 8,8%.
  • 94% des bactériémies sont monomicrobiennes et 6 % polymicrobiennes.
  • Les principaux germes isolés sont Escherichia coli (31%) et Staphylococcus aureus (15%).

Tableau 2: Les principaux microorganismes isolés des bactériémies
Données issues du rapport du CCLIN Ouest (2010)

bactériémies

 

 

Primary Sidebar