Skip to content

Anatomie et physiologie de l’appareil génital masculin

L'appareil génital masculin (Fig. 1) est l'organe de la reproduction. Il comprend :

  • Deux testicules : ces organes de 5 cm de long sont logés dans une poche revêtue de peau (le scrotum) ; Ils assurent deux fonctions : la production de spermatozoïdes et la sécrétion d’hormones stéroïdiennes (testostérone notamment).
  • L’épididyme est un organe de 5 cm de long qui coiffe les testicules ; il assure le transport et la maturation des spermatozoïdes.
  • Le canal déférent (ou spermiducte) émerge de l'épididyme et se termine par une région dilatée, l’ampoule où sont stockés les spermatozoïdes avant d’être éjectés par l’urètre lors de l’éjaculation.
  • L'urètre a deux fonctions : le transport du sperme au moment de l'éjaculation et celui de l'urine lors de la miction.
  • Les glandes annexes :
  • Les vésicules séminales  élaborent une grande partie du plasma séminal qui constitue le volume principal de l’éjaculat.
  • La prostate est située sous la vessie et secrète un liquide qui constitue le quart du volume du sperme et contribue à la motilité et au maintien en vie des spermatozoïdes. Elle sécrète une protéase, appelée PSA (antigène prostatique spécifique) qui liquéfie le sperme après l’éjaculation. Comme la prostate entoure la partie initiale de l'urètre, elle peut le comprimer quand elle augmente de volume générant alors des troubles urinaires. Le dosage du PSA sérique est utile pour le diagnostic du cancer de la prostate ou d’autres pathologies affectant la prostate.

appareil génital masculin
Figure 1 : Appareil génital masculin
CC by Tsaitgaist, via Wikimedia Commons

 

Primary Sidebar