Skip to content

Traitement des diarrhées

 

Le traitement est d'abord symptomatique, et repose essentiellement sur la réhydratation orale afin de compenser les pertes hydroélectrolytiques ; l’OMS recommande depuis 2003 d’utiliser une solution de SRO (soluté de réhydratation orale) à osmolarité réduite en glucose et en sodium ainsi qu’un apport supplémentaire en zinc. Ce SRO contient : Chlorure de sodium 2,6 g/L, Glucose anhydre 13,5 g/L, Chlorure de potassium 1,5 g/L et du Dihydrate de citrate trisodique 2,9 g/L. Le glucose favorise l’absorption active de Na+ par les entérocytes et permet le passage passif d’eau et d’électrolytes : ce principe est à la base de la composition des solutés. Une réhydratation parentérale est réservée aux formes sévères de déshydratation. Le zinc réduit la sévérité et la durée de la diarrhée.

L’alimentation chez l’adulte ne doit pas être stoppée ; elle est modérée à base de  riz, carottes, fruits ou légumes frais ou bouillis, viande. Les crudités ne sont pas conseillées. Chez l’enfant l’allaitement maternel permet de diminuer la diarrhée et sa gravité.

Les ralentisseurs du transit comme l’Imodium® ne sont généralement pas indiqués ;

L'antibiothérapie n'est pas systématique, elle est préconisée en cas de fièvres, de syndrome dysentérique, de formes graves de choléra et sur des terrains fragilisés (immunodéprimés, personnes âgées,..).

Primary Sidebar