Skip to content

Mécanismes de défense de l’œil

 

L’épithélium cornéen est protégé par les paupières, les cils, et un film lacrymal riche en lysozyme, lactoferrine et immunoglobulines.

A l’inverse, l’intérieur de l’œil dispose de peu de mécanismes de défense ce qui explique la gravité des infections endooculaires par effractions traumatiques, chirurgicales ou secondaires à un abcès de la cornée.

Primary Sidebar