Skip to content

Agents étiologiques des infections urinaires

 

Comme toutes les infections urinaires ne donnent pas lieu à un examen au laboratoire, il est difficile d’obtenir des données épidémiologiques précises sur les agents étiologiques.

D’après différentes études, les entérobactéries dominent et dans cette famille, Escherichia coli, est de loin l’espèce la plus fréquemment isolée des infections communautaires, qu’elles soient simples ou compliquées, et ce quel que soit l’âge ou le sexe des patients. Proteus mirabilis et Klebsiella pneumoniae arrivent en seconde position.

A l’hôpital, les agents étiologiques sont plus variés, les souches résistantes aux antibiotiques et les levures sont plus fréquemment isolées.

escherichia

 

Primary Sidebar