Skip to content

Test d’Elek

Le test d'Elek est un test d’immunoprécipitation en milieu gélosé utilisé pour dépister les souches sécrétices de la toxine diphtérique.

 

Souches de référence à utiliser

Témoin positif (souche toxinogène) : C. diphtheriae CIP A102
Témoin négatif (souche non toxinogène) C. diphtheriae CIP 780.2

 

Préparation du milieu

Dans un premier temps, préparer le milieu de base 1 et le milieu de base 2 :

Elek

Chauffer les deux milieux jusqu'à dissolution complète des composés.
Ajuster les deux milieux à pH 7,8 puis les mélanger.
Répartir le mélange dans des tubes de 15 mL.
Stériliser les milieux.

 

Réalisation et lecture d’un test

Faire fondre un tube contenant le milieu de base, le ramener à la température de 55°C et couler en boîte de Petri.
Déposer au milieu de la boîte de gélose encore molle une bandelette de papier Whatmann imbibée de sérum antidiphtérique à 1 000 UI/mL (Pasteur vaccins).
Sécher la surface en incubant 20 minutes à 37°C.
Effectuer 3 stries correspondant à la souche à tester et aux deux souches témoins perpendiculairement à la bandelette.
Observer après 24 heures d'incubation à 37°C et le cas échéant à 48 heures la présence de zones de précipitation débutant à partir des cultures en stries et comparer la position de ces zones par rapport à ceux de la souche témoin positive.
Le fer inhibant la synthèse de la toxine, il faut partir de cultures de la souche à tester et des deux souches témoins obtenues sur un milieu ne contenant pas de sang.

 

Elek
                                           © Jean-Noël Joffin

 

Secondary Sidebar