Skip to content

Anatomie et physiologie des fosses nasales et des sinus

 

Fosses nasales

Les fosses nasales sont deux couloirs aériens, creusés dans les os de la face (maxillaires), ouverts en avant vers l’extérieur par les narines et en arrière sur le rhino-pharynx (Fig.1)
Elles sont séparées par une cloison verticale cartilagineuse : la cloison nasale.
Les fosses nasales comportent par ailleurs de chaque côté, trois structures osseuses étroites et courbes appelées cornets. Sous les cornets se situent les méats par lesquels communiquent les fosses nasales avec les sinus.

Les fosses nasales ont une fonction de filtre, d’humidificateur et de réchauffeur de l’air inspiré. A la partie supérieure des fosses nasales se trouve le bulbe olfactif.

Elles sont tapissées d’une muqueuse de type respiratoire avec des cellules ciliées et des cellules caliciformes.

fosses nasales
Fig. 1 : Voies aériennes supérieures
(Blausen gallery 2014)

 

Sinus

Les sinus sont des cavités remplies d’air creusées dans les os de la face et disposées symétriquement. On distingue 4 localisations (Fig.2)

Les sinus frontaux sont logés dans l’os frontal, au-dessus des orbites.

Les sinus de l’ethmoïde se situent au niveau des masses latérales de l’os de l’ethmoïde.

Les sinus maxillaires sont creusés dans le maxillaire supérieur entre la cavité orbitaire et l’arcade dentaire supérieure.

Ces trois sinus communiquent avec les fosses nasales par l’intermédiaire du méat moyen.

Le sinus sphénoïdal situés en arrière des fosses nasales.

sinus
Fig.2 : Vue frontale et latérale des sinus
CC by OpenStax College via Wikimedia Commons

 

Les sinus frontaux, les sinus de l’ethmoïde et le sinus sphénoïdal sont proches des méninges d’où la sévérité potentielle d’une sinusite non ou mal traitée.
Les sinus maxillaires sont en rapport très étroit avec les racines dentaires, d’où la fréquence des sinusites chez les personnes ayant des foyers infectieux dentaires.

Film

 

Primary Sidebar