Skip to content

Méningite cas 4

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Méningites

Contexte

48 heures après un accouchement long et difficile, un nouveau-né présente des signes cliniques évocateurs d’une méningite : fontanelle tendue, somnolence, troubles du tonus.

Une hémoculture et une analyse cytobactériologique du LCR sont demandées.

Résultats le premier jour d’analyse du liquide céphalo-rachidien
Aspect du prélèvementTrouble
Leucocytes par mm31100
Formule leucocytaire du LCRGranulocytes neutrophiles 90% Lymphocytes 10 %
Glycorachie0,4 g/L
Protéinorachie3,0 g/L
Gram après cytocentrifugationObservation de coques à Gram positif en diplocoques et courtes chaînettes
Autres résultats
Glycémie0,95 g/L
Procalcitonine sériquenon dosée

 

Questions

Pour faire apparaitre la réponse, cliquez sur la question !

 

1. Indiquer si ces résultats permettent de poser un diagnostic de méningite.

L’aspect trouble du LCR indique que le sujet présente une méningite purulente très probablement bactérienne. En fait, ce sont les leucocytes présents dans le prélèvement qui font que le liquide est trouble. C’est pourquoi, il n’était pas nécessaire dans ce cas de déterminer la concentration en leucocytes.

La protéinorachie est au dessus des valeurs normales (0,15 à 0,45 g/l) et la glycorachie représente 0,4/1.05 = 0,24 soit 38% de la glycémie, ce qui est bien en dessous de la valeur normale (66% de la glycémie).

Avec le résultat de la coloration de Gram, on peut dire que le nouveau-né présente une méningite dans laquelle un coque à Gram positif est impliqué. Étant donné le contexte, il s’agit très probablement de Streptococcus agalactiae (= streptocoque B).

Liens utiles
Diagnotic des méningites au laboratoire

 

 

Milieux ensemencés avec le LCR après 24h d'incubation à 35°C
Gélose chocolat enrichie incubée sous atmosphère enrichie en CO2Un seul type de colonie, elles sont petites, translucides, à bords réguliers
Gélose au sang incubée sous atmosphère enrichie en CO2streptococcus agalactiae gélose sang streptocoque B
Flacon d’hémoculture aérobie ensemencé avec le LCRCroissance détectée dans le flacon.
Antibiogramme sur milieu MH-FLe diamètre autour du disque de pénicilline G est de 24 mm.
Résultats de l’hémoculture après 24h d’incubation à 35°C
Flacon d’hémoculture aérobieCroissance détectée dans le flacon.
Flacon d’hémoculture anaérobieCroissance détectée dans le flacon.

 

2. Analyser les résultats obtenus en jour 2, proposer une orientation du diagnostic.

La présence d’un seul type de colonie indique que le méningite est monomicrobienne.

L’aspect de la culture sur gélose au sang correspond bien à celle d’un streptocoque B (fine zone d’hémolyse ß).

 

 

 

3. Indiquer le travail que doit effectuer le technicien en Jour 2.

Réaliser un Gram de contrôle, un test catalase et un groupage de streptocoque sur les colonies isolées.

Interpréter les résultats de l’antibiogramme ensemencé directement avec le LCR.

Faire une observation microscopique du bouillon des flacons d’hémoculture.

Avec le flacon d’hémoculture aérobie, ensemencer une gélose chocolat enrichie incubée sous atmosphère enrichie en CO2 et une gélose au sang incubée en aérobiose

Avec le flacon d’hémoculture anaérobie, ensemencer deux géloses au sang, une incubée en aérobiose, l’autre en anaérobiose.

Résultats des tests effectués sur les colonies
GramCoques à Gram positif en diplocoques et courtes chaînettes
Test catalaseCatalase –
Groupage des streptocoques
groupage streptococcus agalactiae
Résultats des examens microscopiques des flacons d'hémocultures
GramCoques à Gram positif en diplocoques et courtes chaînettes

 

 

 

4. Conclure en précisant l’origine du microorganisme isolé.

C’est une méningite néonatale à Streptococcus agalactiae, germe transmis de la mère à l’enfant très probablement lors de l’accouchement.

Le germe est ingéré puis passe dans le sang ensuite le liquide céphalo-rachidien. C’est pourquoi les hémocultures sont positives.

 

 

5. Évaluer la sensibilité de la souche à la pénicilline G

Le diamètre d’inhibition autour du disque de pénicilline 1UI est supérieur à 18 mm, la souche ne présente donc pas de sensibilité diminuée à la pénicilline G. Elle est sensibles à toutes les bêta-lactamines actives chez les streptocoques.

Liens utiles
CASFM-EUCAST 2019

 

 

FIN DE L’ÉTUDE DE CAS

 


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Primary Sidebar

Secondary Sidebar