Skip to content

Géloses sélectives des Campylobacter

Les géloses sélectives des Campylobacter sont toutes des géloses riches contenant des antibiotiques et un antifongique. Elles sont utilisées principalement pour la recherche des Campylobacter dans les selles.

Les premières géloses produites à cet effet contenaient du sang (sang de mouton ou sang de cheval laqué). Le sang permet à la fois d’enrichir le milieu et de neutraliser par son activité peroxydasique les dérivés oxygénés toxiques produit lors de la culture.
Beaucoup de ces milieux sont toujours commercialisés, comme le milieux Campylosel, le milieu de Preston, le milieu de Butzler, le milieu de Skirrow.

Plus tard, sont apparus des milieux dans lequel le sang a été remplacé par du charbon activé pour neutraliser les dérivés oxygénés toxiques. Parmi ces milieux, on trouve la gélose Karmali et la gélose CCDA (Charcoal Céfopérazone Désoxycholate Agar).

Enfin depuis 2011, il existe des milieux chromogènes dépourvus de sang et de charbon et permettant un repérage facile des colonies. Comme par exemple : les milieux CASA™ (CAmpylobacter Selective Agar) et CHROMagar™ Campylobacter.

La composition idéale en agents sélectifs a longtemps été recherchée et les solutions retenues au cours du temps ont donc évolué. Les milieux les plus récents (et dont la composition détaillée est connue) utilisent :

  • La vancomycine pour inhiber les bactéries à Gram positif
  • La céfopérazone (cephalosporine de troisième génération) pour inhiber la très grande majorité des bactéries à Gram négatif
  • L’amphotéricine B inhibe les levures et les moisissures.

 

Agents sélectifs utilisés dans différents milieux de culture sélectifs des Campylobacter

KarmaliCampyloselPrestonSkirrowButzlerCCDA
Bacitracine+
Novobiocine+
Rifampicine++
Vancomycine+++
Désoxycholate de sodium+
Polymyxine B++
Colistine+
Triméthoprime++
Céfazoline+
Céfopérazone+++
Cycloheximide+
Amphotéricine B++++

La bacitracine, la novobiocine, la rifampicine et la vancomycine inhibent essentiellement les bactéries à Gram positif.
Le désoxycholate de sodium, la polymyxine B, la colistine, le triméthoprime, la céfazoline et le céfopérazone ont pour rôle d’inhiber les bactéries à Gram négatif.
Enfin, la cycloheximide et l’amphotéricine B empêchent le développement des levures et des moisissures.

 

Géloses au sang sélectives des Campylobacter

Composition gélose Campylosel
Peptone de caséine13,0 g
Peptone de viande5,0 g
Peptone de cœur3,0 g
Amidon de maïs5,0 g
Chlorure de sodium5,0 g
Sang de mouton
Mélange réducteur
Mélange d’antibiotiques : Céfopérazone, vancomycine et Amphotéricine B
Agar13,5 g
pH = 7,3
Eau distilléeqsp 1 L

 

Composition gélose Butzler
Mélange de peptone16,0 g
Extrait de viande2,5 g
Extrait de levure2,5 g
Chlorure de sodium5,0 g
Sang de mouton5 mL
Supplément sélectif : céfopérazone, colistine, rifampicine, amphotéricine B
Agar13,5 g
pH = 7,3
Eau distilléeqsp 1 L

 

Composition gélose Skirrow
Proteose peptone15,0 g
Extrait de foie2,5 g
Extrait de levure5,0 g
NaCl5,0 g
vancomycine5,0 g
polymyxine B
triméthoprime
sang de cheval lysé
Agar12,0 g
pH = 7,4
Eau distilléeqsp 1 L

Sur les géloses Campylosel, Butzler et Skirrow, les colonies de Campylobacter sont :

  • après 24 h d’incubation : très petites, en tête d’épingle
  • après 48h d’incubation : plates, brillantes avec étalement caractéristique le long de la strie d’isolement si la gélose est humide.

Campylobacter jejuniCulture de Campylobacter jejuni sur gélose au sang de mouton
après incubation 48h à 37°C en atmosphère microaérobie

Géloses au charbon sélectives des Campylobacter

Composition gélose Karmali
Mélange de peptones18,0 g
Extrait de levure5,0 g
Amidon de maïs1,0 g
Chlorure de sodium5,0 g
Charbon activé4,0g
Hémine32,0 mg
Pyruvate de sodium0,1 g
Supplément sélectif
céfopérazone32 mg
vancomycine20 mg
amphotéricine B10 mg
Agar10,0 g
pH = 7,4
Eau distilléeqsp 1 L

Sur les géloses Karmali et CCDA, les colonies de Campylobacter sont :

  • après 24 h d’incubation : très petites, en tête d’épingle
  • après 48h d’incubation : colonies de 1 à 2 mm de diamètres, grises, plates ou légèrement bombées, quelquefois étalées.

 

 

Karmali campylobacter jejuniCulture de Campylobacter jejuni sur gélose Karmali
après incubation 24h à 37°C en atmosphère microaérobie

 

 

Karmali Campylobacter jejuniCulture de Campylobacter jejuni sur gélose Karmali
après incubation 24h à 37°C en atmosphère microaérobie

 

Géloses chromogènes et sélectives des Campylobacter

Composition gélose CASA (CAmpylobacter Selective Agar)
Mélange spécial de peptones20,0 g
Amidon1,0 g
Chlorure sodium5,0 g
Tampon phosphate10,0 g
Mélange d’antibiotiques : Céfopérazone, vancomycine et Amphotéricine B80 mg
Substrat chromogène25 mg
Agar12,0 g
pH = 7,3
Eau distilléeqsp 1 L

Sur la gélose CASA, les colonies de Campylobacter sont rouge brique après incubation 24 à 48h en microaérobie.

 

CASA Campylobacter

Culture de Campylobacter jejuni sur gélose CASA
après incubation 48 h à 37°C en atmosphère microaérobie

Stefan Walkowski / CC BY-SA

 

Secondary Sidebar