Skip to content

Gélose au cétrimide

La gélose au cétrimide est un milieu sélectif utilisé pour l’isolement et l’identification présomptive de Pseudomonas aeruginosa.

Le pouvoir sélectif repose sur le cétrimide, un ammonium quaternaire capable d’inhiber un très grand nombre de bactéries. Cette gélose devient hautement sélective de Pseudomonas aeruginosa si on l’incube à 42°C. Cette gélose existe avec ou sans acide nalidixique.

Grâce à une composition très proche de celle du milieu King A, ce milieu favorise la production de la pyocyanine et donc facilite le repérage des Pseudomonas aeruginosa.
La pyocyanine est un pigment bleu produit par un très grand nombre de souches de Pseudomonas aeruginosa.

Sur ce milieu, les souches de Pseudomonas aeruginosa produisent également un autre pigment, appelé pyoverdine ou fluoresceine. Ce pigment jaune-vert est fluorescent lorsque les cultures sont placées sous lampe UV.

 

Composition de la gélose au cétrimide
Peptone de gélatine
16,0 g
Peptone de caséine
10,0 g
Cétrimide
0,2 g
Acide nalidixique ou pas
15 mg
Sulfate de potassium
10,0 g
Chlorure de magnésium
1,4 g
Agar10,0 g
pH = 7,1
Eau distilléeqsp 1 L

 

Cétrimide Pseudomonas aeruginosaPseudomonas aeruginosa sur gélose au cétrimide
Cétrimide Pseudomonas aeruginosa fluorescentPseudomonas aeruginosa sur gélose au cétrimide sous lumière UV
BiotechMichael / Public domain

Secondary Sidebar