Skip to content

Mononucléose infectieuse

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

La mononucléose infectieuse atteint principalement l’adolescent et l’adulte jeune (transmission salivaire). C’est une infection causée par le virus d’Epstein-Barr.

Après une incubation de 15 à 60 jours, apparaît une fièvre associée à une angine érythémateuse ou érythémato-pultacée. L’examen montre un œdème pharyngé prédominant sur la luette associé à une éruption purpurique du voile. Dans les formes pseudo-membraneuses, les fausses membranes sont décollables, non extensibles et non adhérentes.

La numération-formule sanguine (NFS) montre une leucocytose modérée faite essentiellement de mononucléaires hyperbasophiles. Le diagnostic de certitude de mononucléose infectieuse sera apporté par le MNI-test (qui présente cependant quelques faux-positifs) et par la réaction de Paul Bunnell et Davidson qui est tout à fait spécifique. Ces tests mettent en évidence des anticorps hétérophiles par agglutination active d’hématie de cheval (MNI test) ou d’hématie de mouton (Paul Bunnell et Davidson).

mononucléose infectieuse

Œdème pharyngé associé à une MNI
CC by Welleschik via Wikimedia Commons

 

mononucléose infectieuseMononucléaires hyperbasophiles sur frottis sanguin lors d’une MNI
CC by Ed Uthman MD. via Wikimedia Commons

 

Secondary Sidebar