Skip to content

Mononucléose infectieuse

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Cette maladie causée par le virus d’Epstein-Barr, atteint principalement l’adolescent et l’adulte jeune (transmission salivaire).

Après une incubation de 15 à 60 jours, apparaît une fièvre associée à une angine érythémateuse ou érythémato-pultacée. L’examen montre un œdème pharyngé prédominant sur la luette associé à une éruption purpurique du voile. Dans les formes pseudo-membraneuses, les fausses membranes sont décollables, non extensibles et non adhérentes.

La numération-formule sanguine (NFS) montre une leucocytose modérée faite essentiellement de mononucléaires hyperbasophiles. Le diagnostic de certitude sera apporté par le MNI-test (qui présente cependant quelques faux-positifs) et par la réaction de Paul Bunnell et Davidson qui est tout à fait spécifique. Ces tests mettent en évidence des anticorps hétérophiles par agglutination active d’hématie de cheval (MNI test) ou d’hématie de mouton (Paul Bunnell et Davidson).

mononucléose infectieuseŒdème pharyngé associé à une MNI
CC by Welleschik via Wikimedia Commons

 

MNIMononucléaires hyperbasphiles sur frottis sanguin lors d’une MNI
CC by Ed Uthman MD. via Wikimedia Commons

 

Secondary Sidebar